MONSTROSAURUS

Films et Monstres

posté le 20-06-2019 à 19:45:36

3 NOUVEAUX ARTICLES EN LIGNE

Godzilla roi des monstres

Get Out

Street Trash 

 


 
 
posté le 20-06-2019 à 19:43:58

STREET TRASH

AKA: Corps à Vidanges
1987,  James M. Muro, avec Mike Lackey, Bill Chepil, Vic Noto, USA, 
 
Des destins de divers personnages dans un quartier s'entremêlent alors qu'un épicier vends des bouteilles aux propriétés acides à des sans-abris.
 
Difficiles à mettre dans une catégorie ce film-là, Il est souvent vu comme un film gore ou d'horreur, mais je le classerais plutôt comme un drame de moeurs ou policier. Par contre, le film présente des scènes gore over the top qui s'appuient sur des maquillages et d'effets spéciaux assez extraordinaires pour l'époque. Même si l'histoire n'est pas tant intéressante et les personnages assez clichés, le film a quand même un look particulier et un univers bizarre intéressant. Donc, un beau look, mais des histoires sans intérêt.
7/10 
 


 
 
posté le 20-06-2019 à 19:35:50

GET OUT

 

2017, Jordan Peele, avec  Daniel Kaluuya, Allison Williams, Bradley Whitford, USA/Japon, 104 minutes

Un homme noir qui emménage avec sa copine blanche découvre de troublants secrets sur la famille de celle-ci.

 

Je dois dire que j’en avait déjà entendu parlé, mais je ne l’avais jamais écouté. Si la plupart des films d’horreur d’aujourd'hui que les studios nous vendent sont sans contenus, celui-ci a la qualité d’aborder des thèmes comme le racisme avec intelligence. Il y a aussi du gore, mais comme dans the Witch , il est assez discret mais bien utilisé. Le tout est appuyé par de bonnes performances d’acteurs qui donnent dépendant du personnage un aspect effrayant ou drôle au film. Un bon message sur la société à voir.

7/10

 


 
 
posté le 20-06-2019 à 19:17:41

GODZILLA ROI DES MONSTRES-2019

AKA: Godzilla: King of the Monsters
 2019, Michael Dougherty, avec Kyle Chandler, Vera Farmiga, Millie Bobby Brown, USA/Japon, 132 minutes
 
L'organisation Monarch et Godzilla doivent affronter le monstre King Ghidorah, qui a été réveillé par des eco-terroristes.
 
J'avais bien aimé le Godzilla de 2014. Cette suite, un peu tardive, nous met Godzilla dès le début, ce qui est bien. En plus on voit plus les monstres et ceux-ci sont plus présents. Les monstres, autant ceux issus de la Toho que ceux inventés pour le film ont de chouettes designs, mais c'est dommage que les nouveaux ne soient pas exploités plus que ça. Les nouveaux personnages, humains ceux-là, sont quand même intéressants à suivre, même si j'avais plus hâte à la prochaine bataille de monstres. D'ailleurs, ses batailles sont épiques et nous rentre dedans. Cela demeure donc un gros blockbuster qui réussit selon moi à s'imposer comme une bonne suite au film de Gareth Edwards. 
7/10
 


 
 
posté le 20-05-2019 à 19:48:04

WILDLING

2018, Fritz Böhm, avec Liv Tyler, Brad Dourif, Bel Powley, USA, 92 minutes
 

Une jeune fille nommée a été élevée depuis son enfance dans une cabane avec pour seule compagnie un vieil homme qui prétends être son père. Un jour, l'homme se suicide. Anna est alors emmené à l'hôpital, puis sous la direction d'une shérif. Anna va alors découvrir des secrets terrifiants sur son passé et sa véritable nature...
 
Une découverte que j'ai faite sur Netflix. Le film n'a pas eu beaucoup de publicité et c'est dommage. C'est bien écrit et réalisé et en plus le réalisateur ne nous donne pas une flopée de jump-scares ou de scènes gore. J'ai pensé au scénario à un mélange entre Ginger Snaps et La mouche de Cronenberg. Si la Universal veulent refaire le loup-garou, j'espère qu'elle va s'inspirer de ce film-là. Un réalisateur que je vais surveiller.
7/10 
  
 


 
 
posté le 04-05-2019 à 20:21:37

LE SANG D'UN POÈTE

 
1932, Jean Cocteau, avec   Enrique Rivero, Elizabeth Lee Miller, Pauline Carton, France, 55 minutes
 
Un artiste est témoin d'étranges expériences.
 
De Jean Cocteau, j'avais bien aimé son film la Belle et la Bête (1946). Si le film critiqué ici n'est par contre pas aussi bon que l'autre, il en demeure pas loin intéressant. Ici, la partie narrative du récit est sacrifiée au profit d'expérience étranges et images hallucinantes qui témoignent d'une assez grande imagination. Pourtant, je me suis beucoup plus dans ce film qui est malheureusement trop court. À voir.
7/10 
 


 
 
posté le 07-04-2019 à 14:32:03

MISE À JOUR CRITIQUE

ADN la Menace
 


 
 
posté le 05-04-2019 à 16:25:54

1 NOUVELLE CRITIQUE ET MISE À JOUR CRITIQUE

Spider-Man into the Spider-Verse

 

Mise  à jour critique:

Le Dragon du Lac de Feu 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de laisser vos commentaires.
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article