MONSTROSAURUS

Films et Monstres

posté le 05-09-2016 à 01:11:32

GUET-APENS-1972

 

AKA: The Getaway

1972, Sam Peckinpah, avec Steve McQueen, Ali MacGraw, Ben Johnson, USA, 122 minutes

Un couple est poursuivi par la police, un tueur et un directeur de prison corrompu, après avoir participé à un braquage qui a mal tourné. 
 
Moins connu que Chiens de Paille et la Horde Sauvage, ce film est pourtant l'un des plus gros succès commercial de Sam Peckinpah. J'ai trouvé que le début était assez lent, mais plus le film avance, plus c'est intéressant. Sam Peckinpah priorisant le son ambiant quand il n'y a pas de musique. La musique, parlons-en, est elle aussi marquante. Il y a aussi la fusillade de fin qui laissera sa marque dans le genre. C'est à voir, oui!
7/10 
 


 
 
posté le 31-08-2016 à 21:12:03

LES SEPT SAMOURAÏS

 

 AKA: Seven Samurai, Shichinin no samurai
1954, Akira Kurosawa, avec  Toshirô Mifune, Takashi Shimura, Keiko Tsushima, Japon, 207 minutes
Des villageois font appel à sept samouraïs pour défendre leur village menacé par des brigands. 
 
Cela faisait longtemps que je voulais le voir. Ce film est l'un des plus grands films japonais de tout les temps. Il suit très bien sa réputation. Les scènes sont assez bien chorégraphiées et le réalisateur utilise intelligemment plusieurs caméras à la fois et joue avec les lumières pour nous donner des scènes. Il y a un souffle épique assez agréable. Les acteurs se débrouille très bien, mais c'est Toshirô Mifune qui gagne la palme, donnant vie à son personnage avec une énergie furieuse. Un film à voir ou à revoir.
8/10 
 


 
 
posté le 29-08-2016 à 18:06:32

IL ÉTAIT UNE FOIS EN AMÉRIQUE (VERSION EUROPÉENNE)

 

 

AKA: Once Upon a Time in America

1984, Sergio Leone, avec Robert De Niro, James Woods, Elizabeth McGovern, Italie/USA, 229 minutes 

La monté dans le millieu, l'enfance et la décadence d'un gangster.

 

Je ne cacherais pas le fait que je ne suis pas un très grand fan de Sergio Leone: j'ai détesté sa trilogie du dollar et cela m'a pris deux fois avant d'aimer Il était une fois dan l'Ouest. Donc, voici ce troisième de sa trilogie dite de "l'Amérique". En général, j'ai plus qu'aimer, j'ai adoré. Chaque plan du film est important, à croire que Sergio Leone a compris le sens du mot cinéma. Les comédiens sont bien dirigés et le réalisateur a fait tout un exploi en trouvant de parfaits sosies des personnages autant quand ils sont jeunes que quand ils sont vieux. La musique d'Ennio Morricionne est elle aussi bonne, mais après deux ou trois écoute, je me suis tanné un peu. Bref, Il était une fois en Amérique est une oeuvre rare et puissante qui faut au moins avoir vu une fois dans sa vie.

 


 
 
posté le 21-08-2016 à 20:35:05

FREDDY 3: LES GRIFFES DU CAUCHEMAR

 

AKA: Nightmare on Elm Street 3: Dream Warriors

1987, Chuck Russell, avec  Heather Langenkamp, Robert Englund, Craig Wasson, USA, 96 minutes

 

L'héroïne du premier film aide des jeunes a combattre Freddy.

 

 

Après un deuxième volet bof-bof, voilà que Wes Craven revient dans la franchise en tant que co-producteur et co-scénariste. Ce qui explique pourquoi on voit les meurtres les plus originaux de la série et qu'il y a plusieurs idées originales. Par contre, j'ai trouvé la scène où chaque adolescent montre de ce qu'il rêve est décevabte, plus proche d'une film pour enfants. Et on fini sur une chanson de Dokken que j'aime bien.

6/10 

 


 
 
posté le 19-08-2016 à 20:08:59

LES DIAMANTS DE L'AMAZONE

AKA: Treasure of the Amazon
1985, Renée Cardona Jr., avec Stuart Whitman, Donald Pleasence, Bradford Dillman, USA/Mexique, 116 minutes
Diverses personnes doivent braver de nombreux dangers pour retrouver des diamants dans la jungle de l'Amazonie.
 
Moins connu qu'Indiana Jones, ce film vaut au moins un coup d'oeil. Son personnage principal, sorte de mélange entre John Wayne et Indiana Jones, est assez sympathique. Et on ne s'ennuie pas, étant donné qu'il y a pas de temps mort. Quelques répliques drôles viennent compléter le tout. Une petite série B sympa. 
6/10 
 


 
 
posté le 18-08-2016 à 15:29:32

THE CURSE OF THE AZTEC MUMMY

 

AKA:  La maldición de la momia azteca
1957, Rafael Portillo, avec Ramón Gay, Rosita Arenas, Crox Alvarado, Mexique, 65 minutes
Un docteur fou réussit à s'chapper à l'aide de complices et veut hypnotizer une femme pour découvrir l'emplacement d'une tombe pour découvrir. Stopper dans sa quête par le fiancé de la dame et un lutteur masqué, il réussit à s'emparer des bijoux, mais en même temps, cela réveille Popoca, une momie gardienne de la tombe. Celui-ci va tout faire pour récupérer son butin...
 
Quelle déception ! Le jeu d'acteur est tout pourri et les combats tombent à plat, surtout la fusilliade du début qui est las pire de toute l'histoire du cinéma.. La momie apparait assez tardivement dans le film, ce qui est dommage.Heureusement, le tout dure un peu plus qu'une heure.Pas vu le premier et pas envie non plus.
2/10 
 


 
 
posté le 17-08-2016 à 15:45:03

JSA: JOINT SECURITY AREA

 
AKA:  Gongdong gyeongbi guyeok JSA
2000, Chan-Wook Park, avec  Yeong-ae Lee, Byung-hun Lee, Kang-ho Song, Corée du Sud, 110 minutes
 
Une femme sergente doit enquêter sur le meurtre de deux militaires coréens à la fontière de la Corée du Nord et du Sud.
 
Un film policier assez complexe. La première nous montre une enquête menée par une jeune femme. On l'a laisse tombé après pour nous faire voir un flashback impliquant d'autres personnages, histoire de nous faire voir se qui s'est passé. Il y a une bonne musique. C'est assez intéressant, mais très compliqué à suivre. Joint Security Area est une histoire policière palpitante qui nous montre la tension entre les Corées du Sud et du Nord. Par le réalisateur de Oldboy.
6/10 
 


 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de laisser vos commentaires.
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article