MONSTROSAURUS

Films et Monstres

posté le 29-06-2017 à 14:57:48

KEOMA

 

1976, Enzo G. Castellari, avec Franco Nero, William Berger, Olga Karlatos, Italie, 105 minutes
Un homme métis revenu dans sa ville natale découvre qu'elle est sous le contrôle d'un tyran.
  
La musique est exceptionnelle et il y a un travail du montage et du plan comme j’en n'ai jamais vu. On peut dire que Enzo G. Castellari a tout pour devenir un rival de Sam Peckinpah, autant côté violence que des ralentis. Probablement l'un des meilleurs westerns que j'ai vu depuis longtemps.
8/10 
Source affiche: taringa.net
 


 
 
posté le 29-06-2017 à 14:32:45

EDMOND


2005, Stuart Gordon, avec William H. Macy, Julia Stiles, Joe Mantegna, USA, 82 minutes
Après avoir consulté une voyante, Edmond quitte sa femme et arpente la ville à la recherche de plaisirs. Mais c'est là que les malheurs vont commencer...
À part la scène du début qui montre la ville illuminée la nuit, j'ai détesté ce film. Et celui-ci semble s'éterniser vers la fin. Reste que les dialogues ont été conçus pour rendre la chose plus intéressante, mais c'est vite oublié après le générique.
2/10 
Source image: IGN 
 


 
 
posté le 28-06-2017 à 19:40:11

GODZILLA VS. MECHAGODZILLA 2

 


 

 

AKA: Godzilla vs. Super-Mechagodzilla, Gojira vs. Mekagojira

1993,  Takao Okawara, avec Masahiro Takashima, Ryoko Sano, Megumi Odaka, Japon, 108 minutes

Quand un oeuf est découvert sur une île par un groupe de scientifiques, ils le ramènent chez eux. Mais ils sont poursuivis par Godzilla et Rodan qui réclament l'oeuf. Seule solution pour les humains: faire appel à Mechagodzilla.  

 

Un très bon film, même si le bébé Godzilla infantilise un peu le métrage , il n'est pas trop agaçant. Il y aussi Rodan qui a fière allure. J'ai bien aimé la musique d'Akira Ifikube.

7/10 

 

Source affiche:  www.screenmania.fr

 


 
 
posté le 24-06-2017 à 18:15:05

2 NOUVEAUX ARTICLES EN LIGNE

Starship Troopers

Fist of legend 

 


 
 
posté le 24-06-2017 à 18:09:39

FIST OF LEGEND

 

 

AKA: Fist of Legend: La Nouvelle Fureur de Vaincre, Jing wu ying xiong


 1994, Gordon Chan, avec Jet Li, Shinobu Nakayama, Siu-Ho Chin, Hong Kong, 103 minutes

 Un homme retourné à son école d'arts martiaux découvre qu'elle est au prise avec un autre établissement japonais.

 

Autant dire qu'on se demande pourquoi Jet Li a perdu sontemps a tourner dans des films américains ennutyants au lieu de meilleures productions de Hong-Kong comme celle-ci. Les scènes d'action sont assez bien chorégraphiées et les acteurs se défendent bien pour une histoire maloncontreusement assez compliqué. Mais c'est un Jet Li a voir, oui !

7/10 

 


 
 
posté le 24-06-2017 à 18:01:01

STARSHIP TROOPERS

 

AKA: Les patrouilleurs de l'espace
1997,  Paul Verhoeven, avec Casper Van Dien, Denise Richards, Dina Meyer, USA, 129 minutes
Dans un avenir loitain, des humains déclare la guerre à des insectes géants de l'espace. 

 
Après un pathétique Showgirl, Paul Verhoeven tente d'intéresser le cinéphile avec Starship Troopers, qui renoue avec ses films mélangeant satire et science-fiction (Robocop, Total Recall...). Sur un roman, le scénariste Edward Neumeier  semble faire un scénario qui ressemble beaucoup à ce qu'il avait co-écrit sur Robocop, faisant ainsi une histoire intelligente. Car il n'y a pas juste de bons effets spéciaux dans ce film-là (en passant assez chouettes), il y a aussi une bonne critique des Américains et de leur système militaire douteux. On est presque  aussi choqué de voir ce film que de voir un vrai film de guerre. Chose au premier regard impossible, mais que Verhoeven a réussi à faire: filmer la guerre du Vietnam, mais dans l'univers de la Guerre des Étoiles! L'univers du film bascule entre la parodie (voir les publicité de propagande...) et le dégoût de la guerre (voir les combats opposant les Arachnides aux humains). Les acteurs sont assez convaincants dans leur rôles, mais c'est dommage de voir que certains acteurs soient tombés dans l'enfer des direct-to-video (Casper Van Dien, Dina Meyer...). C'est donc un grand film, mais qui fut suivi par des suites bien mauvaises.
7/10 
 


 
 
posté le 28-05-2017 à 20:29:32

20TH CENTURY BOYS 1: BEGINNING OF THE END

 

 

AKA: 20-seiki shônen: Honkaku kagaku bôken eiga, Twentieth Century Boys: Chapter One


2008,Yukihiko Tsutsumi, avec Toshiaki Karasawa, Etsushi Toyokawa, Takako Tokiwa, Japon, 142 minutes 

 


 

 

Quand ils étaient jeunes, Kenji et ses amis se sont amusés a créer un livre, The Book of Prophecy, où ils décrivent la fin du monde au sein d'une organisation démoniaque. Bien des années plus tard, Kenji retrouve ses anciens amis lors d'une rencontre d'étudiants. Le monde est en proie à d'étranges disparitions et plusieurs événements ressemblent à ce qu'ils ont écrits dans le Book of Prophecy. Ils découvrent que le responsable est un culte dirigé par le mystérieux Friend, qui reprends le scénario du livre pour plonger le monde dans le chaos. S'ils veulent sauver le monde, Kenji et ses amis doivent tout faire pour l'en empêcher...

 

Adapté d'un manga, cette adaptation se veut d'abord assez choutte par sa réalisation, inventive et qui ne fait pas endormir le spectacteur. Le film évolue en première partie vers une intrigue qui ressemble beaucoup à Ça de Stephen King pour ensuite aller vers une partie très suspense (l'identité de Friend). La direction d'acteurs se veut très bonne, ceux-ci se défendant bien dans leurs rôles. Le film est assez long, mais je n'ai pas eu le temps de regarder ma montre. C'est chouette, c'est épique et c'est assez recommendable. Chef-d'oeuvre! Vivement la suite!

 

9/10 

 


 
 
posté le 30-04-2017 à 21:02:44

3 NOUVELLES CRITIQUES EN LIGNE

Blues Brothers

La Grande Lessive (!) 

L'Armée des Ombres 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de laisser vos commentaires.
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article