MONSTROSAURUS

Films et Monstres

posté le 26-03-2017 à 21:00:46

AU-DELA DU RÉEL

 

AKA: Altered States 

1980, Ken Russell, avec  William Hurt, Blair Brown, Bob Balaban, USA, 102 minutes

Un scientifique qui sur lui-même avec de la drogue subit d'étranges transformations. 

 

 

 

 

Je ne m'entendais pas grand chose, mais j'ai finalement bien aimé. C'est bien écrit et certaines scènes, comme celles du professeur qui, transformé en singe, se balade la nuit dans une ville puis ensuite un zoo, son mémorables. Les acteurs se débrouillent assez bien, en particulier William Hurt dans le rôle d'un professeur au tragique destin et Clair Brown, charmante dans son rôle de femme inquiète des expérience de son mari. Pour toutes ses raisons, je dirais que j'ai plus aimé ce film-là que la Mouche de Cronenberg.

7/10 

 


 
 
posté le 26-03-2017 à 20:56:05

TETSUO-THE IRON MAN

 

AKA: L'Homme de fer 

1989,  Shin'ya Tsukamoto, avec Kei Fujiwara, Tomorô Taguchi, Nobu Kanaoka, Japon

Un homme après un accident se transforme en machine.

 

Je dois dire pour commencer: je n'apprécie guère Eraserhead de David Lynch, donc, quand j'ai appris que les Japonais ont fait leur propre version du film, je n'y ai pas fait attention au début. Mais bien plus tard j'ai décidé de l'écouter. Voici donc mon avis:

 

Je viens juste de le voir et il très chouette. Un film où le scénario est assez complexe, mais qui se suit aisement. Le film est très violent, mais sans vraiment tanné le spectacteur (ce qui différencie des productions américaines modernes). J'y ai surtout aimé le look des personnages cyborgs, non copiés sur Terminator, ce qui fait du bien. Il y a aussi la bande originale du film qui restera longtemps dans ma mémoire. L'un des trucs agaçants par contre , ce sont ces scènes, mélange de stop-motion et d'accélérés que le réalisateur semble abuser dans le film, mais cela n'empêche pas Tetsuo d'être un film dérangeant , mais tout à fait fascinant.

7/10  

Cette image est tiré du numéro 150 du magazine Séquence. 

 


 
 
posté le 02-03-2017 à 19:46:07

3 NOUVELLES CRITIQUES EN LIGNE

Universal soldiers: Day of reckoning

Doomsday

Creep 

 


 
 
posté le 02-03-2017 à 19:41:53

CREEP

 

AKA: C'est l'enfer

2004, Christopher Smith, avec Franka Potente, Sean Harris, Vas Blackwood, UK/Allemagne, 85 minutes

Une jeune femme emprisonné dans le métro est poursuivi par un sinistre personnage. 

 

C'est effrayant et efficace, pas comme les productions pour adolescents de Platinum Dune. Le méchant est assez effrayant, même si les autres personnages ne sont pas très intéressants. D'ailleurs, du méchant, on ne sait pas son histoire en proprement parler. Un autre film flippant en provenance d'Angleterre, avec The Descent.

6/10 

 


 
 
posté le 02-03-2017 à 19:40:12

DOOMSDAY

 

Une épidemie s'est répendu dans toute l'Écosse Voilà qu'on envoie une soldat, accompagné d'un groupe cherché le docteur qui pourrait créer un antidote. Mais, problème: il serait situé dans la zone de quarantaine qui a été condamné depuis longtemps par l'armée , où vivent des hordes de barbares. 

 

 

Une grosse surprise que ce film: ici, le réalisateur mélange plusieurs genres et s'en tire avec succès. Il y a le début qui est plus post-apocalyptique, puis l'escale chez les maraudeurs et ensuite une partie dans un château qui renvoie aux récits du Moyen-Âge pour enfin finir sur une course-poursuite à la Mad Max. Que du bon !

7/10 

 


 
 
posté le 02-03-2017 à 19:38:33

UNIVERSAL SOLDIER:DAY OF RECKONING

 

 

AKA: Universal Soldier: Le Jour du jugement

 2012, John Hyams, avec Jean-Claude Van Damme, Dolph Lundgren, Scott Adkins, USA, 114 minutes

Un homme amnésique traque le responsable du meurtre de sa famille: Luc Deveraux, un super-soldat quii tente de lever une armée. 

 

J'avais bien aimé le précédent volet, donc j'embarque dans ce autre volet. La trame est différente: ici, le personnage de Jean-Claude Van Damme est l'antagoniste du film, alors que c'est le héros dans les autres films. L'intrigue n'a tellement rien à voir avec les autres films qu'il risque de troubler les néophytes. Par contre, on retiendra surtout les combats, qui sont bien chorégraphiés, surtout la confrontation finale, qui est juste de l'action intense. Pour les acteurs, c'est assez mitigés, l'interprète du héros se débrouillen bien, comme Dolph Lundgren, mais Jean-Claude Van Damme ne retiendra pas grand monde avec son jeu innexpressif. Et , juste pour pas oublier,  il y a aussi d'insupportables séquences épileptiques qui font mal aux yeux.

6/10 

 


 
 
posté le 26-02-2017 à 21:05:36

3 NOUVEAUX ARTICLES EN LIGNE ET MISE À JOUR

Critiques: 

Max Payne

Fantastic four-2005

I, Frankenstein 

 

Mise à jour:

Ghost Rider 

 


 
 
posté le 26-02-2017 à 21:03:56

I, FRANKENSTEIN

 

AKA: Moi, Frankenstein, Frankenstein: Entre Anjos e Demônios

2014, Stuart Beattie, avec Aaron Eckhart, Bill Nighy, Miranda Otto, Australie/USA, 92 minutes

Victor Frankenstein, suite au meurtre de sa femme, part à la recherche du monstre qu'il l'a tué jusqu'au confins de l'Arctique, mais il meurt de froid. Le monstre transporte son cadavre chez lui. Mais alors qu'il allait l'enterrer, il est attaqué par d'étranges créatures. Il se fait aidé par d'autres créatures, volantes cette fois. Le monstre apprend alors l'existence du guerre secrète opposant les démons aux gargouilles. Renommé Adam, le monstre tente en vain de fuir ceux qui le traquent...
De nos jours, Adam traque inlassablement les démons et découvre que son ennemi juré, un prince des ténèbres, veut se servir des notes du docteur Frankenstein pour permettre à ses légions tombées au combat de posséder des corps réanimés...
 
C'était assez divertissant, mais c'est juste assez cliché et on ne retient rien de ce film vide. À voir que pour la scène du début et les quelques référence au roman de Shelley (le film est adapté d'un roman grasphique). Sinon...
5/10 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de laisser vos commentaires.
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article